Plantes médicinales Sacrées de la Saint Jean

A l’origine fête païenne lié au culte du soleil, symbole du germe et de l’espérance.

Transmise par les druides, de nos jours fête de la Saint jean.

 Les feux de la Saint-Jean traditions millénaires, immenses buchers de bois qui avaient un pouvoir purificateur, un rituel de bénédiction des moissons, de la fertilité et de l’abondance, mais c’était aussi le temps du ramassage des fameuses plantes médicinales dites: Herbes sacrées de la Saint Jean, elles devaient être cueillies, selon la légende de bon matin, encore couvertes de rosées pour renforcer leurs pouvoirs de guérison le matin du 24 juin ( solstice d’été et jour de nouvelle lune )

 Les  7 plantes médicinales de cette boite à pharmacie très ancienne.

Achillée millefeuille, armoise, la joubarbe, le lierre terrestre, la marguerite sauvage, le millepertuis et la sauge) sont rentrés dans la légende des plantes sauvages bénéfiques pour la santé.Herbe de la saint-jean, auxquelles on attribuait des vertus exceptionnelles, c’est  7 plantes médicinales permettaient de faire face aux petits maux quotidiens, et chaque plante à sa fonction particulière.

Les plantes médicinales de la Saint-Jean étaient utilisées principalement en tisane et en application locale.

Achémille ou Manteau des dames est une plante médicinale de la saint jean la partie employée est la plante entiere. elle aussi reconnue pour ses qualitées favorisant la digestion.Achillée millefeuille:  Herbe de la Saint Jean, Herbe à dinde: En infusion pour traiter les parasites intestinaux. Sa feuille fraiche appliquée sur la blessure est un cicatrisant naturel. En usage externe action positive sur les ulcères variqueux, acné, gerçures.

Pour les  douleurs de dos, les lumbagos ou tour de reins; mélanger en partie égale les sommités fleuries d’achillée millefeuille et de reine des prés, 3 cuillères à soupe en infusion dans 1 litre d’eau à boire dans la journée pendant huit jours.

 

Armoise:  Herbe de la Saint Jean, Herbe de feu: L’armoise ne doit être employé qu’avec beaucoup de prudence. Car considérée comme dangereuse (abortive) utilisé pour soigner les douleurs menstruelles ou favoriser leur apparitions et renforce l’appareil digestif.

 

Joubarbe

La Joubarbe:  Herbe de la Saint-Jean, Herbe du tonnerre, Hégléo, Herbes aux cors, Barbe de Jupiter,Barba Jovis:

Application de feuilles fraiches ou du jus frais de Joubarbe, pour nombres de problèmes de peau, dartres, verrues, piqures d’insectes, eczéma sévère et aurait aussi le pouvoir d’éloigner la foudre (d’où sa présence sur les toits), et les mauvais esprits. Charlemagne en faisait cultiver dans ce but. Pour le zona son doux suc appliquer sur la partie malade, plusieurs fois par jour apporte une action bienfaisante dès la première application.

 

Lierre terrestre

Le Lierre terrestre:  Herbe de la Saint-Jean,Couronne de terre: En infusion, soigne les rhumes, bronchites, en usage externe les abcès et les furoncles. Action vulnéraire sur les blessures longues a cicatriser, en inhalation avec une infusion de 100 g de cette plante médicinale entière pour 1 litre d’eau bouillante, laissez infuser 10 minutes.

 

 

La MargMarguerite 7uerite sauvage: Herbe de la Saint-Jean,Chrysanthème blanc : Action calmante, facilite la digestion. En usage externe pour les affections de la peau, dartres, eczémas, cicatrisante. Action vulnéraire sur les blessures longues a cicatriser

 

 

 

Millepertuis 001Le Millepertuis: Herbe de la Saint-Jean, Herbe aux brûlures: Actions bénéfiques sur les problèmes de peau, en usage externe huile de millepertuis (macération des fleurs dans de l’huile d’olive employée en application sur les brulures, coup de soleil, crevasses, gerçure, ulcères variqueux. Faire macérer au soleil 30g de fleurs dans 1/2 litre d’eau de vie pendant 20 jours filtrer, rajouter 60g de sucre, et boire un petit verre de temps en temps ce remède de grand-mères pour lutter contre la mélancolie.

 

 

SaugeLa Sauge: Herbe de la Saint-Jean, Herbe sacrée, Thé de France:  Vieux dicton (Qui a de la sauge dans son jardin n’a plus besoin de médecin) Usage externe en décoction utilisée en compresses et lotions dans les maladies de peau et du cuir chevelu (pellicules).

Usage interne la tisane de sauge apporte une aide aux digestions difficiles, anémie, perte de l’appétit, action antiseptique. En bain de bouche pour les aphtes.Une recherche récente montre l’efficacité de la prise de sauge pour ralentir la dégradation cérébrale une aide a confirmer pour lutter contre la maladie Alzheimer.

Pour faire une pommade broyer 5 poignées de feuilles fraiches,mélanger à du saindoux, faire bouillir à feux doux, filtrer à chaud, ensuite et utiliser en massage contre les rhumatismes, sciatique ou douleurs musculaires.

L’huile de sauge pour les varices douloureuses: Faire macérer 100 g de feuille de sauge dans un litre l’huile d’olives dynamiser au soleil  2/3 semaines puis filtrer et appliquer.

Superstition: La récolte de la fougère à été interdite par le Concile de Ferrare en 1612, pendant la nuit de la Saint-Jean, car leurs graines et feuilles récoltées ce jour sacré étaient censées pour certain initiés donner l’invisibilité ?

 

Avertissement et appel  au bon sens

Les renseignements sur les plantes de la Saint jean que vous découvrirez sur cette page de mon site ne sont qu’une source d’information et que d’aucune manière une personne ne doit chercher à se soigner elle-même en se fondant sur les écrits de cette page.

Yarric jean infirmier magnetiseur, guerisseur mesmérien psychofluidiste. Lorient Morbihan Bretagne 56