Infusion comment la faire

Infusion comment la préparer dans les règles de l’art pour une efficacité optimale

 

Les herbes à infusion sont utilisées depuis des millénaires, et pourtant les infusions de plantes médicinales sont un peu à peu tomber dans l’oubli. L’époque ou docteurs et pharmaciens prescrivaient de savants mélanges de plantes médicinales, à consommer en infusion ou en décoction, est loin !!!! Un savoir malheureusement disparu.

L’utilisation des plantes, et le rituel de leurs préparations sont tombées en désuétude, depuis l’apparition des molécules de synthèse, et les premiers miracles thérapeutique de la chimie, en effet lorsque que l’on à réussit à extraire les principes actif des plantes, puis à synthétiser les médicaments, afin de créer des molécules nouvelles, la médecine a fait de grands progrès.

Mais on a commis l’erreur de négliger les remèdes de grands-mère d’autrefois et quelques décennies ont suffi pour nous couper de nos traditions ancestrales.

Cette tradition qui recommandait par exemple, afin de remédier, aux difficultés du sommeil, de se préparer une belle et bonne infusion de Tilleul ou autres plantes favorisants l’endormissement. Recommandation aujourd’hui souvent remplacée, par le simple geste répété chaque soir, d’avaler un cachet de somnifère et ceci pendant des années pour certain.

Cependant on observe depuis quelques années ( pour les patients et les médecins) un regain d’intérêt pour les infusions, décoctions de plantes médicinales, en opposition aux médicaments chimiques souvent source d’effets secondaires, et pour certains plus dangereux que vraiment utile.

Les infusions et les décoctions sont sans doute, la plus ancienne manière d’utiliser les plantes pour la santé.

Le secret d’une bonne infusion pour profiter des principes actifs des plantes médicinales.

 

Le dosage des herbes médicinales :

Sous dosées se révéleront inefficaces, et si les doses sont trop importantes des effets secondaires peuvent se produire.

La qualité de la plante:

Conseils pour la Récolte, et la  Conservation.

 Le temps de l’infusion respecté :

Durée variable de 2 à 4 minutes pour les fleurs et jusqu’à 10 minutes pour les feuilles.

La température de la préparation joue un rôle majeur :

Parfois variables selon les plantes maxi 70/80 degrés. La Reine des Prés ne supporte pas une température supérieure à 70 degrés.

L’eau est un élément important pour profiter des effets bénéfiques des plantes: 

On choisira une eau pauvre en chlore et en calcaire, évitez les eaux forcements  minéralisées, et privilégiera l’eau de source de montagne  réputée moins polluée. ( comme les eaux de source du Mont Rouscous,  Montcalm  peu minéralisées.

La conservation:

Il est conseillé de préparer la quantité souhaitez pour une journée, habituellement un demi-litre à un litre par jour et de la conserver au frigidaire ou dans une thermos.Garder plus longtemps notre infusion se transformerais en bouillon de cultures.( prolifération de microbes)

Évitez de mettre un trop nombres de plantes dans votre infusion.

Cela pourrait être aussi gênant que les interactions médicamenteuses, et il ne faut pas mélanger celles qui se préparent en infusion (fleurs, feuilles généralement)et celles qui se préparent en décoctions (racines)

La durée du traitement: 

Bien entendu en fonction du problème de santé à traiter, certaines infusions peuvent être utilisées longtemps dans certaines maladies chroniques.

Dans ce cas on fait appel à des plantes à action douces sans risque d’effets secondaires. Pour l’automédication et pour toutes maladies aiguë, il ne faut pas poursuivre au-delà de trois jours si aucune sensible amélioration ne se produit. Et au moindre doute il vaut mieux prendre un avis médical.

L’heure à laquelle on prend une infusion à une grande son importance.

Au cours du repas, les principes actifs de la plante médicinale se diluerais avec trop les aliments, aussi il est conseillé de prendre l’infusion toujours à une certaine distance des repas, une infusion digestive se prendra une heure après les repas, l’infusion calmante favorisant le sommeil le soir.

 

Comment préparer une infusion de plantes efficace.

Faire frémir de l’eau (70 à 80 degrés) et la verser dans le récipient contenant la ou les plantes, qui doit être auparavant avoir été chauffé.(une méthode consiste à verser de l’eau bouillante dans le réceptacle, puis la vider.) Les récipients métalliques s’accordent mal avec certaines plantes) couvrir puis laissez infuser, c’est à dire prolonger le temps de contact entre l’eau et la ou les plantes médicinales pendant une durée variable de deux à vingt, selon la plante ou l’effet souhaité.

Un exemple d’une infusion très connue et très appréciée pour favoriser le sommeil.

Infusion de tilleul la plus simple et la plus connue des tisanes du soir.

Sommités fleuries, 10 gramme par litre infuser 10 minutes ( Il est inutile de forcer les doses en espérant augmenter son efficacité, on risque simplement de provoquer l’effet contraire ) Dans les insomnies légères et pour favoriser l’endormissement faire le mélange suivant : Tilleul , Mélisse , Lavande 30 grammes par litre d’eau à infuser 10 minutes.

 

Infusion de menthe poivrée pour lutter contre le syndrome du colon ou l’intestin irritable.

Quelques feuilles de menthe poivrée  5 /6 fraiche pour une tasse  dans une eau à  80 degrés. Puis laissez infuser 10 minutes ( une tasse après chaque repas)

 

 

Yarric jean infirmier magnetiseur, guérisseur en cabinet à Lorient 6 rue de Kerlin. Magnétisme à distance sur photos pour les personnes ne pouvant malheureusement se déplacer. Lorient. Morbihan. Bretagne .

Téléphone: le 06.61.72.29.50 . Adresse émail : mentoul@aol.com